Le "Réseau des Ambassadeurs" est une initiative conduite par l'Association
qui publie le webzine


Le "Réseau des Ecoles Ambassadrices
de la Prévention des Catastrophes Naturelles"

Ce réseau fédère des projets pédagogiques d'établissements scolaires francophones relatifs au thème des catastrophes naturelles.

Une action qui s'inscrit dans le cadre de la Décennie de l'Education en vue du développement Durable
(2005-2014)

 

POURQUOI

Parce que les risques majeurs et la protection de l'environnement doivent entrer dans la culture du citoyen.
Parce que la réduction des risques naturels (mitigation) passe par une culture de la prévention et qu'il est indispensable de souligner la relation étroite qui existe entre l'Homme et son milieu, dans la perspective d'un développement durable.

Le Réseau des Ecoles Ambassadrices de la Prévention des Catastrophes Naturelles s'inscrit dans ces grandes lignes directrices et propose comme objectifs spécifiques :

- de sensibiliser les enfants aux risques et contribuer ainsi à la responsabilisation des futurs citoyens,
- de valoriser le travail des élèves qui deviennent les "Ambassadeurs de la prévention des catastrophes naturelles" auprès de leur communauté,
- de favoriser la solidarité en tissant un réseau d'écoles francophones implantées dans des régions à risque.

 

Vous êtes intéressés par le Réseau ?
Nous vous invitons à prendre contact avec nous grace à ce petit formulaire :


Le Réseau est aussi un outil de solidarité : une catastrophe surgit dans l'actualité et apporte son soutien à une école de la zone touchée.
Découvrez cette facette du Réseau avec les collégiens de Posoltega.



POUR QUI

Le Réseau est ouvert à toutes les classes de collège et de lycée qui désirent s'investir dans un travail pluridisciplinaire d'étude, d'enquête et de réflexion sur un risque naturel local.

COMMENT

Presque toutes les disciplines enseignées proposent une entrée du thème dans leur programme , des sciences aux sciences humaines et de la littérature aux arts.
Les enseignants ont l'opportunité d'aborder les problèmes de prévention des risques plusieurs fois durant l'année scolaire.

En France, cette démarche s'inscrit dans le cadre des dispositions d' Education à l'Environnement pour un Développement Durable (EEDD).
Les Collectivités locales constituent des partenaires privilégiés pour accompagner et valoriser le travail réalisé par les élèves.

CONTENU

Le travail comporte trois volets:

1. La compréhension du risque (enjeu, aléa)
2. L'enquête sur le risque local
3. La restitution des informations

Le volet 1 correspond à la phase d'acquisition des savoirs.
Celle-ci se déroule en milieu scolaire, et comporte une visite de terrain en liaison avec les services techniques compétents.

Le volet 2 est un travail d'enquêe tourné vers la population, sa perception du risque, son degré de préparation, les conséquences prévisibles d'une catastrophe sur l'activité économique ou sociale du quartier..

Decouvrez "Memo'Risks, le DICRiM jeune"
un projet "risque majeur" qui associe
Etablissements scolaire
Commune
Association d'Education à l'Environnement

Les volets 1 et 2 peuvent être abordés à partir de la liste (non exhaustive) de sujets proposés ci-dessous (certains thèmes ne concernent que les établissements installés dans des zones précédemment soumises à catastrophe) :

  • Travail de recherche documentaire
  • Contact avec des spécialistes (préparation, interview)
  • Visite sur site
  • Présentation de l'aléa, établissement d'une carte du risque
  • Evaluation des enjeux
  • Techniques de prévision
  • Mesures de prévention
  • Réflexion sur les conséquences d'une catastrophe sur la commune, le quartier, l'école, l'économie…
  • Histoire du risque : travail sur des archives, enquête
  • Recueil de témoignage de personnes affectées
  • Présentation de l'événement
  • Mesures mises en place à la suite de la catastrophe
  • Problèmes non pris en compte
  • Leçons que tirent les enfants pour l'avenir, la reconstruction
  • Correspondance (français ou langue étrangère) avec des classes de zones soumises à catastrophe

La restitution du travail se fait sous la forme la mieux adaptée localement à la diffusion d'une information préventive: brochures, exposition, diaporama, video, réunion publique..

La restitution s'opère également sur le réseau Internet.

Les enfants deviennent ainsi les Ambassadeurs de la Prévention des Catastrophes Naturelles auprès de leur communauté et des autres enfants du monde grace à la visibilité de leur travail sur l'Internet.

COOPERATION

L'Association Prévention2000 appuie les membres du Réseau qui le désirent dans toutes les étapes de leur démarche.
Cette coopération peut, de manière non exclusive, concerner :

- la mise en relation avec d'autres écoles,
- L'aide à la fourniture de matériel nécessaire au développement du projet
- une démarche auprès de la communauté scientifique ou des institutionnels…

Enfin, l'Association organise des manifestations propres au Réseau qui dynamisent les échanges internationaux entre classes et valorisent le travail des enfants.